lundi 10 décembre 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Gestion des sinistres automobiles
Kepler Technologies propose une solution Abonnez-vous au flux RSS des articles

22 avril 2013
14:48
0 commentaire Faciliter la communication entre l'assureur et l'assuré

 

La société de droit algérien Kepler Technologies (KT) lance « AMANE Auto», une nouvelle informatique pour la gestion des sinistres automobiles en Algérie destinée aux compagnies d’assurance.

 

Le parc national automobile ne cesse d’accroitre durant ces dernières années. Ce dernier, à fin décembre 2011, a totalisé 4 513 925 véhicules contre 4 314 607 véhicules en 2010. Au regard de cette évolution et de l’obligation de l’assurance RC automobile, le nombre de contrats souscrits ne cesse d’augmenter d’année en année, impliquant nécessairement un nombre plus élevé de sinistres. Et cela rend la tâche plus difficile pour les assureurs qui sont dans la nécessité de mener une bonne gestion des sinistres pour  répondre à cette forte demande et de fidéliser leur clientèle.

C’est dans cette optique que « Kepler Technologies, spécialisée dans le développement de solutions informatiques pointues, pour des métiers aussi complexes que dans les assurances, s’est penché sur les solutions à apporter aux assureurs algériens pour optimiser leur service et l’assistance qu’ils apportent au client algérien», a indiqué, aujourd’hui à l’hôtel Sheraton (Alger), Salhi Abdelkader, gérant de KT, lors d’un séminaire sur la gestion des sinistres automobiles. Il a souligné que «AMANE Auto» est une solution totalement adaptée au contexte algérien et qu’elle facilite la communication entre l’assureur et l’assuré et permet à ce dernier de suivre l’évolution de son dossier de façon régulière.

«Sur la base de sa solution pour le marché européen, ce système de gestion des sinistres automobiles a été élaboré après analyse des attentes des assureurs algériens», a-t-il estimé. Cela «pour optimiser la satisfaction des assurés, notamment dans la rationalisation des processus, l’implémentation d’un workflow de gestion des sinistres, la dématérialisation des dossiers à l’ère ultra-informatisée et leur gestion électronique, l’adaptabilité aux différents canaux de déclaration des sinistres et l’amélioration de la communication avec les clients», a expliqué M. Salhi.

Il a ajouté que ce système, composé de plusieurs modules, à savoir sinistre automobile, dommage corporel, liquidation et règlements tiers,  permet la fluidité et une bonne exécution de toutes les tâches liées au traitement des sinistres. Pour leur part, les assureurs ont souligné la nécessité de se mettre à jour avec les nouvelles technologies. Ils ont estimé, toutefois, que l’Algérie connait un grand retard en matière de TIC. Ce qui les empêche de bénéficier de beaucoup d’avantages offerts par les solutions informatiques. 

Lahcene Brahmi

Mots-clés
Sur le même sujet
20avril 2017

Assurances : Bilan positif pour 2016

13juil. 2016

Un nouveau dispositif d'indemnisation prévu dès 2017

04nov. 2015

Indemnisation des sinistres automobiles Les compagnies s’accordent pour réduire les délais

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.