mardi 24 avril 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Plus "strict", sera le permis de construire Abonnez-vous au flux RSS des articles

08 janv. 2018
16:57
0 commentaire Les réalisations des promoteurs privés seront suivies et contrôlées

Ne reste que la signature du décret exécutif relatif, pour lancer les chantiers d’un programme de 70 000 logements entrant dans la formule logement promotionnel aidé (LPA).  

 

Les instructions sont données et le directeur de l'urbanisme en tant que représentant du ministère dans la wilaya est chargé au niveau local de faire le suivi de l’opération et d’en informer la tutelle.

Le ministre de l’habitat qui a fait aujourd’hui cette déclaration, lors d'une réunion avec les directeurs du logement des wilayas, a fait appel à la collaboration les directeurs du logement des 48 wilayas et de l'ensemble des cadres du ministère pour coordonner, prévoir et apporter des propositions spécifiques aux régions afin de finaliser ce projet qui démarre avec un programme de 70 000 unités et « pourrait être revu à la hausse ».

Le ministre de l’habitat qui, depuis sa prise de fonction a toujours insisté sur la prise en charge du coté urbanistique estimant que construire du logement neuf n’était pas en soi une finalité et qu’il fallait que son département prenne prendre en charge tout l’environnement pour réhabiliter la ville dans ses droits, compte bien mettre de l’ordre dans le désordre de la construction des particuliers et en mettant fin à l’anarchie qui règne dans ou, construire et comment construire.

Ainsi, une des mesures clé annoncée aujourd’hui est de serrer les vices dans l’octroi des permis de construire. Ce document "sera dorénavant soumis à un contrôle plus strict " a promis le ministre qui, par ailleurs prévoit de porter sur le fichier national des statistiques du secteur, le bilan des activités de réalisations des promoteurs indépendants et privés, notamment dans les grandes wilayas insistant sur la nécessité de "contrôler" cette activité et d'intervenir pour régler les problèmes qui pourraient survenir entre eux et les citoyens et de les soumettre à un contrôle conformément à la loi. Le premier responsable de l’habitat a instruit ses services pour créer avant fin janvier, un registre national des promoteurs publics, bureaux d'études, entreprises de réalisation et entreprises de production des matériaux de construction, afin faire le suivi et contrôle des activités de chaque intervenant.  

Les bénéficiaires de logements dans l’attente d’actes de propriété pourront bientôt voir leur problème réglé. C’est même "une priorité" selon le ministre qui, a promis de prendre cet aspect en charge après qu’un recensement national soit effectué, durant ce premier trimestre de l’année en cours pour déterminer le nombre exact de cas. Ils seraient au nombre de 100 000 bénéficiaires à ne pas disposer d’un document justifiant leurs droits sur la propriété.   

               

                

A.Merabetti/APS

Sur le même sujet
25janv. 2014

Lancement de tous les projets de logements sociaux à Alger avant la fin du 1er trimestre 2014

23août 2017

Le ministère de l'Habitat entend revoir le prix du mètre carré des logements

22janv. 2018

Logement LPA : 50 000 DA le mètre carré

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.