mardi 21 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le Premier ministre au sujet du projet de l’usine Renault
"La règle 51/49% n’est pas un obstacle" Abonnez-vous au flux RSS des articles

18 oct. 2012
15:09
0 commentaire Abdelmalek Sellal, Premier ministre

« Les  négociations sont en cours pour arriver, dans quelques temps, à un contrat important avec Renault pour réaliser l’usine de construction de véhicules en Algérie, en partenariat avec la SNVI et le Fonds national d’investissement (FNI) », a déclaré le premier ministre, Abdelmalek Sellal, en marge de la présentation de son plan d’action au Conseil de la nation.  

 

Sellal a fait cette affirmation pour rassurer. « La règle 51/49% régissant l’investissement étranger en Algérie n’a pas empêché les négociations avec le constructeur automobile Renault d’avancer», a affirmé le premier ministre.  Ainsi, la sortie du chef de l’exécutif bat en brèche les hypothèses avancées par certains, et selon lesquelles la règle fixant les modalités d’investissement est un frein pour les investissements directs étrangers en Algérie.  Il faut, par ailleurs, rappeler que a règle 51/49% n’est plus une contrainte pour certains opérateurs économiques étrangers décidés à s’implanter en Algérie. 

Même la présidente du Medef,  le puissant syndicats patronal français, Laurence Parisot, lors de sa visite en Algérie, n’a pas  été hostile vis-à-vis de cette règle.  Au lendemain de l’adoption de cette disposition légale, en 2009, plusieurs spécialistes l’ont critiquée. De son côté, M. Sellal a expliqué que « l’Algérie enregistre une croissance appréciable de l’investissement étranger hors hydrocarbures».  Concernant particulièrement l’usine Renault, le Premier ministre a été clair: « Même étant majoritaire, ça ne nous empêche pas de laisser l’investisseur étranger gérer lui-même le projet, car nous avons besoin de son savoir-faire. C’est l’un des objectifs ciblés », dira-t-il. Il précisera également que « l’Algérie est capable de financer ses projets facilement, mais il est difficile de les gérer technologiquement et de les manager correctement».

Mahmoud Chaal

Mots-clés
Sur le même sujet
21oct. 2012

Le projet de l’usine Renault à l'épreuve de la règle 51/49% La face cachée d’une loi

03oct. 2012

La Règle 51/49% "Opportunité" et "obstacle" à la fois

25sept. 2012

Le Premier ministre devant l’APN La règle 51/49% sera maintenue

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.