lundi 20 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le secteur public décline, le privé tient bon Abonnez-vous au flux RSS des articles

14 nov. 2017
09:45
0 commentaire les industries publiques ont manqué d'approvisionnements en matière première

Tant en production qu’en termes de postes d’emploi, le secteur privé prend de l’assurance et fait fonctionner ses machines. 

 

La difficulté de la situation financière du pays a été ressentie fortement par le secteur public dépendant de l’intervention directe de l’Etat, chose à laquelle a échappé quelque peu le secteur privé que sa souveraineté sur son bien lui a épargné les pannes de production. Selon les chiffres de l’Office nationale des Statistiques, le privé a été au courant du deuxième trimestre de l’année en cours plus rentable en affichant une hausse de l’activité industrielle en utilisant à  75% ses capacités de production. Ce qui n’a pas été le cas du public dont l’activité a décliné. L’enquête de l’ONS fait ressortir ce manque de vigueur notamment chez les entreprises relevant des Industries de sidérurgie, mécanique, métallurgique, électrique et électronique et l’Industrie Chimique. En gros chez les entreprises lourdes sur lesquelles reposent les espoirs de croissance.  Contrairement au privé, le secteur public a subi durant cette période une baisse du niveau d’approvisionnement en matière première. Ce qui, a généré des ruptures de stocks de 18%. Le manque d’approvisionnement des entreprises privées a été moindre, seulement 11% selon l’enquête de l’ONS. Les pannes d’électricité ont été par ailleurs un facteur pénalisant pour la production le taux est de 40% chez le public contre 25% chez le privé. A cela, s’ajoute la vétusté des installations et absence de veille maintenance plus prononcée chez le public que chez le privé, ce problème est estimé par l’enquête à plus de 88% du potentiel de production du secteur public et plus de 33% de celui du privé engendrant pour tous des arrêts de travail.

Au chapitre de l’emploi et compte tenue de la conjoncture difficile le secteur public, de tradition employeur par excellence recule en accusant  une baisse de leurs effectifs contrairement au privé dont 54% des chefs d’entreprises questionnés lors de cette enquête ont affirmé avoir trouvé des difficultés à recruter.  

L. A

Mots-clés
Sur le même sujet
10août 2014

Produits industriels fabriqués Progression de la demande au 1er trimestre

10févr. 2015

Baisse de l'activité industrielle au 3ème trimestre 2014

09mai 2017

La demande sur les produits nationaux en hausse

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.