lundi 20 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le « message d’espoir » d’Ouyahia aux Algériens Abonnez-vous au flux RSS des articles

13 sept. 2017
15:15
0 commentaire il s'agit de "trouver une sortie de l’impasse financière"

Inédit dans l’histoire du pays. Jamais en effet, un chef du gouvernement ou Premier ministre ne s’est adressé de manière directement à la population.

 

Dans une déclaration à la presse au lendemain de sa rencontre avec les partis de l’alliance, Ahmed Ouyahia a affirmé que « le massage d’espoir et de sérénité que nous adressons aux Algériens es réaliste ». Un message « reposant sur des bases réalises que nous aurons l’occasion d’expliquer ultérieurement », a encore dit le Premier ministre allusion faite à la présentation dimanche prochain du plan d’action du gouvernement.

Dans ce message, l’intervenant tout en se félicitant de l’existence de la liberté d’expression et d’une assemblée de 35 formations politiques, n’a pas épargné l’opposition qu’il accuse d’avoir entamé une pré-campagne électorale. «Le débat politique sur la conjoncture économique difficile que traverse le pays et les tentatives d'exacerbation du climat politique s'expliquent par l'approche des échéances électorales, ajoutant que "certains saisissent l'occasion pour leurs pré-campagnes électorales ». Ainsi, après s’être adoubé les quatre partis politiques composant la majorité parlementaire, Le Premier ministre tente de convaincre le front social sur le bien-fondé de « la politique éclairée tracée par le chef de l’Etat » qui a permis de « trouver une sortie de l’impasse financière qu’a connu le pays et partant, poursuivre le processus de développement et préserver la politique sociale, la justice sociale et la solidarité nationale. » Surtout que l’amendement de la loi sur la monnaie et le crédit menant à la planche à billets aura pour conséquence plus d’inflation, selon les experts et, par conséquent l’érosion du pouvoir d’achat.

Ahmed Ouyahia est revenu sur le plan d’action de son gouvernement et précise qu’il est « très riche » et son objectif est de « parachever la mise en œuvre du programme du président Bouteflika, plébiscité par le peuple en 2014. » Un programme dont il a salué les étapes franchies sur la voie de « sa concrétisation durant les trois dernières années et demi à travers le nouveau modèle de croissance (…) et l’orientation donnée « en juin dernier par le président de la République pour promouvoir le financement conventionnel (…). »

Faouzia Ababsa

Sur le même sujet
21avril 2017

Oran, la campagne électorale s’emballe

11juil. 2015

Ahmed Ouyahia devant les militants du RND de la capitale "Vive l’oligarchie algérienne !"

13mars 2014

Ahmed Ouyahia à la chaîne Ennahar TV L’amnistie générale :« exclue !»

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.