samedi 20 janvier 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Les algériens fêtent Yennayer Abonnez-vous au flux RSS des articles

12 janv. 2018
08:46
0 commentaire Le nouvel an Amazigh, fête nationale officielle

Les algériens fêtent aujourd’hui, et pour la première fois Yennayer officiellement à travers tout le territoire national. Une décision du président de la république, historique qui rétablit l’identité nationale dans sa pluralité culturelle et civilisationnelle.

 

C’était à l’occasion du dernier conseil des ministres, le président de la république avait « enjoint au gouvernement de ne ménager aucun effort pour la généralisation de l'enseignement et de l'usage de tamazight, conformément à la lettre et à l'esprit de la Constitution ». Le chef de l’Etat avait surtout insisté sur la justesse de cette mesure, « comme toutes celles déjà prises au profit de notre identité nationale dans sa triple composante islamique, arabe et amazighe, confortera l'unité et la stabilité nationales, alors que des défis multiples internes et régionaux nous interpellent ». Il avait aussi, à cette occasion, instruit le gouvernement d'accélérer la préparation du projet de Loi organique portant création d'une Académie algérienne de la langue amazighe. C’est désormais chose faite, il y’a deux jours le secrétaire général du Haut-Commissariat à l'Amazighité (HCA) Si L’hachemi Assad a annoncé, l’entame des consultations relatives à l’avant-projet de loi organique portant création de l'Académie de langue et culture amazighes « pour la semaine prochaine ».

Il a cité parmi les décisions, l’installation d’une mini-commission chargée de la préparation de l’avant-projet de loi organique portant création de l'Académie de langue et culture amazighes, laquelle va englober différents départements ministériels concernés par la promotion de la langue Amazighe, dont l’Education nationale, l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique, et la Formation et l’Enseignement professionnels.

Comme il est entamé le processus de généralisation programmée de l’enseignement de cette langue nationale aux 48 wilayas du pays dès la prochaine rentrée scolaire. La langue amazighe est actuellement enseignée à travers 38 wilayas. 300 enseignants en langue amazighe seront recrutés cet été en perspective de la rentrée scolaire 2018/2019.

Pour la première fois cette année, et avec le concours de plusieurs institutions nationales des programmes de célébration du nouvel an amazigh ont été élaboré dans tout le territoire national et se déroulent depuis le 6 janvier.

                

Redaction

Sur le même sujet
27déc. 2017

Yennayer journée chômée et payée dès le 12 janvier 2018

27déc. 2017

Communiqué du Conseil des ministres (INTEGRAL)

06janv. 2016

Les politiques satisfaits de l’officialisation de tamazight

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.