mardi 24 avril 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Les transporteurs privés en faillite à Oran Abonnez-vous au flux RSS des articles

24 déc. 2017
11:34
0 commentaire Un «Groupement de transport urbain et suburbain privé de la wilaya d'Oran» est créé.

Ils sont 1 200 transporteurs privés bénéficiaires des aides de l’ANSEJ et de l’ANGEM qui ont fait faillite à Oran cette année.

 

Selon le président du bureau de l’union des transporteurs de wilaya, les opérateurs en question activent dans les segments du transport de marchandises, les transports urbains et suburbains et  taxis. Sur les  4 000 bénéficiaires des aides 1 200 transporteurs ont été contraints à déposer le bilan car, incapable de faire face aux charges sociales et fiscales liées à leurs activités, aux rémunérations de leurs employés, aux charges de fonctionnement de leur activité et enfin aux remboursements des échéances liées à leurs prêts.

Le problème, selon le même intervenant, s’accentuera encore plus avec la nouvelle année et l’entrée en vigueur des différentes augmentations notamment celles liées au carburant qui impacteront lourdement la trésorerie des transporteurs déjà mis à mal. Le même intervenant a plaidé pour la mise en place d’un fonds d’aide aux transporteurs en difficultés dans le cadre du groupement «Groupement de transport urbain et suburbain privé de la wilaya d'Oran».       

Saou Boudjemâa

Sur le même sujet
27févr. 2016

«Une anarchie totale dans le transport des voyageurs»

09juin 2012

Grève des transporteurs à Béjaia Le bras de fer avec les usagers se poursuit

23mai 2013

Tizi Ouzou Les transporteurs menacent de paralyser la ville

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.