samedi 21 avril 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

"Algérie-France, la voix des objets" au Mucem de Marseille mercredi

28 mars 2018
20:35

"Algérie-France, la voix des objets", à travers une vitrine d'exposition et des tables-rondes autour de deux siècles d'histoire qu'ont partagés les deux pays, sera inauguré mercredi prochain à Marseille, a-t-on appris ce mercredi des organisateurs.

 

La manifestation, organisée par le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem) de Marseille du 4 au 16 avril, est le résultait du dépôt, dans les fonds du musée, de la riche collection du Musée d’Histoire de la France et de l’Algérie (MHFA), dont la création fut initiée au début des années 2000 par la ville de Montpellier, avant d’être abandonnée en 2014.

Le Mucem se propose d'interroger, durant 3 jours (4, 9 et 16 avril), les relations franco-algériennes à travers une exposition et une série de trois tables-rondes (les 4, 9 et 16 avril), sous l’angle des migrations et des exils qu’elles ont provoqués. S’appuyant sur le fonds d’objets conservés au Mucem, les anthropologues, écrivains et artistes sont invités à "croiser leurs regards sur ce patrimoine, afin d’en explorer ensemble les richesses et les lacunes, et de réunir autour des histoires qui le composent toutes les mémoires dont il est aujourd’hui l’héritage", a expliqué la responsable de la communication du Mucem, Claudine Colin.

Une soixantaine d’œuvres issues de la collection propre du Mucem et du fonds déposé du Musée de l’Histoire de la France et de l’Algérie seront présenté aux visiteurs : bijoux, ustensiles de cuisine, objets religieux, estampes, peintures, documents d’archives et photographies. Une introduction orale des œuvres exposées sera offerte au public par un conservateur ou un chercheur en amont de chacune des tables-rondes, données à proximité immédiate de la vitrine, a-t-on indiqué, précisant que les tables-rondes seront animées par des historiens et chercheurs, dont l'une sur l'histoire des Berbères sera animée par le journaliste-écrivain une algérien Yacine Temlali. En janvier 2016, le Mucem avait organisé, rappelle-t-on, "Made in Algeria, généalogie d’un territoire", une exposition temporaire qui montre comment la cartographie, la photo et l’art plastique, ont accompagné la colonisation française de l’Algérie.

Fruit d’une étroite collaboration entre l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), la Bibliothèque nationale de France (BNF) et le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem), l’exposition, dont l'inauguration a été faite par les ministres algérien et française de la Culture, Azzedine Mihoubi et Fleur Pellerin, avait donné lieu à un riche panel d’ateliers, journées scientifiques et colloques, au cours desquels ont été revisités des auteurs, réalisateurs, photographes et artistes peintres.

 

               

               

 

APS

Sur le même sujet
23juin 2012

Ministre de la Culture Cinquantenaire : les grandes lignes du programme dévoilées

06août 2014

Un cliché du vieux Alger aux archives françaises Acheté à 30 000 euros

13nov. 2017

Mesli décédé: la griffe intacte

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.