dimanche 25 juin 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Suite aux dernières intempéries
Le chapiteau aérogare d’Oran endommagé Abonnez-vous au flux RSS des articles

15 nov. 2012
12:32
0 commentaire L'édifice a montré ses limites

Le chapiteau aérogare d’Oran a été partiellement endommagé lors des dernières intempéries qui ont secouées l’ouest du pays.

En effet, de sérieux dégâts ont été enregistrés dans sa structure et des infiltrations d’eau ont failli endommager les équipements de cet édifice qui, tout de même, a couté 9,2 millions d’euros, il y a à peine quelques mois. En effet, le chapiteau avait pour vocation de carrément doubler, voire tripler les capacités d'accueil de l’aéroport d’Oran, selon les responsables de l'Etablissement de Gestion des Services Aéroportuaires (EGSA) d'Oran.

La structure en question dispose initialement de neuf (09) banques d'enregistrement, avec une capacité de traitement de trois (03) vols en simultané et par heure. Le contrat pour la réalisation du chapiteau aérogare de l'aéroport international d'Oran a été, pour rappel, signé au mois de mars 2009 à Oran entre la  Sonatrach et l'entreprise française EGIS/AVIA.

Il a été retenu en prévision de la conférence internationale du gaz naturel (GNL 16) dont les travaux se sont déroulés à Oran du 18 au 21 avril 2010. La réalisation de cette infrastructure a été confiée au groupement français EGIS/AVIA en tant que chef de file et Röder (Allemagne).

Composés de cinq (05) lots, les travaux comportent l'édification de l'aérogare provisoire en structure légère de type chapiteau, l'aménagement et l'embellissement des espaces extérieurs, la mise à niveau de la voirie structurante, l'aménagement du parking et les réseaux divers sur une superficie globale de 5 400 m².

Il aura suffit d’une légère dépression atmosphérique, selon des indications météorologiques, le vent a atteint à peine 80 km/h, pour voir l’édifice dont la durée d’exploitation est prévue pour plusieurs années montrer toutes ses limites, d’où la question du pourquoi avait-on eu recours à de telles structures ?

Saou Boudjemâa

Sur le même sujet
20juin 2015

Aérogare Ahmed Ben Bella d’Oran Remise en exploitation du chapiteau ce dimanche

04oct. 2012

Es-Sènia La nouvelle aérogare bientôt en chantier

22oct. 2012

Coup d’envoi des travaux du nouveau terminal de l’aéroport d’Oran Un projet de 14 milliards de dinars

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.