mercredi 23 avril 2014 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Oran
20 promoteurs désignés pour construire 3 000 logements Abonnez-vous au flux RSS des articles

20 mai 2012
12:45
0 commentaire Le prix du mètre carré revu à la baisse

 

La commission de wilaya chargée de l’étude des dossiers des sociétés devant réaliser le programme local de logements participatifs aidés, après un retard de plusieurs mois, a finalement opté pour  20 promoteurs sur les 220 postulants pour la réalisation de 3 000 logements dits LPA à Oran. 

En effet, selon des sources proches du dossier, les 3000 unités seront érigées à l’est d’Oran, au Douar Belgaïd. Les projets seront pilotés, entre autres, par l’Office de promotion et de gestion immobilière, l’agence de régulation foncière de la wilaya et le FNPOS. Outre les avantages octroyés par la loi 04/11 du 6 mars 2011, tels que l’aide de la CNL, le prêt bancaire à taux bonifié et autres, l’on apprendra que le prix du mètre carré de la surface habitable a été revu à la baisse et il est passé de 60 000 Da/m² à 40 000 Da/m². Selon le contenu des cahiers des charges, il est fait interdiction au promoteur d’effectuer des augmentations supérieures à 20% du prix global du logement et que la superficie habitable d’un F3 ne doit en aucune manière être inférieure à 70 m². Pour ce qui est du prix global du logement, il ne saurait dépasser les 2 800 000 dinars. Ceci étant dit, pour mettre de l’ordre dans la vente des logements participatifs, l’on saura que le promoteur ne doit en aucune manière toucher d’avance de l’acquéreur avant la signature du contrat de vente sur plan, sous peine de s’exposer à des poursuites judiciaires.

Saou Boudjemâa

Mots-clés
Sur le même sujet
30avril 2012

Logement promotionnel aidé D'un prix réel de 5.4 millions de dinars, l’État le cède à 2.8 millions

05août 2012

Mostaganem 46.000 logements à réaliser avant 2015

30sept. 2012

Projet de réalisation de 7.000 logements à Oran 37 entreprises décrochent le marché

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.